Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

interview de Jacky Milewski

4 Février 2014

interview de Jacky Milewski

Jacky Milewski: « Il existe un lien entre la matière ingérée et la spiritualité »

- Rabbin Jacky Milewski votre dernier livre s'intitule « Penser les lois alimentaires » (Editions BIBLIEUROPE / FSJU). Existe-t-il des motifs rationnels aux lois de la cacherout ?

Jacky Milewski: Il est vrai que les lois de la cacherout relèvent de la catégorie des injonctions bibliques appelées 'houkim , c'est à dire des injonctions dont le sens échappe a priori à l'entendement humain. Toutefois, les maîtres de la tradition ont sans cesse réfléchi sur les significations possibles de ces lois, et nous offrent ainsi de passionnantes pistes de recherche que ce soit au niveau symbolique, conceptuel, philosophique, allusif...

- Certaines personnes voient dans les lois de la cacherout un rapport avec l’hygiène alimentaire, la diététique (diète éthique). Quel est le point de vue des sages d’Israël ?

J.M: La raison ultime des commandements alimentaires ne trouve pas sa source dans la problématique de l'hygiène. Ces lois fonctionnent selon des critères qui n'appartiennent qu'à elles et qui s'adressent essentiellement à la dimension morale, éthique et religieuse de l'homme.

- Le judaïsme parle-t-il d'une interdépendance entre le corps et l’âme, la matière et l’esprit ? Consommer des aliments défendus par la Torah entraine-t-il des souillures de l’âme ?

J.M: Des textes rabbiniques, on perçoit qu'il existe un lien entre la matière ingérée et la spiritualité dans le sens où le fait de s'alimenter de produits défendus constituerait comme une obstruction dans les canaux spirituels qui relient les sphères célestes aux sphères terrestres. On retrouve bien cette idée dans la notion de touma, impureté, qui s'applique par exemple aux animaux interdits, et le le concept de timtoum qui provient de la même racine que "touma" et qui renvoie à l'idée d'obstruction, de canal bouché.

- En fin de compte les motifs des lois de la cacherout relèvent-t-ils de la métaphysique et sont-ils inaccessibles à l’intelligence humaine ?

J.M: On peut poser cette question sur l'ensemble des 'houkim tels que définis plus haut. La raison ultime et absolue de l'injonction nous est inconnue mais les textes de la tradition sont assez suggestifs pour bâtir des constructions pleines de sens et d'enseignement pour la vie de tous les jours. On se nourrit d'aliments et on nourrit également son âme par la pensée. D'une certaine manière, l'existence de 'houkim permet d'accéder à l'infini car la réflexion et l'étude n'ont jamais de conclusion.

Jacky Milewski « Penser les lois alimentaires » - Editions Biblieurope - 160 pages – 14 euros. Internet: www.biblieurope.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article