Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interview de Claude-Catherine Kiejman

27 Mars 2015

Interview de Claude-Catherine Kiejman

Claude-Catherine Kiejman : Aucune autre femme au XXème siècle n'a autant que Golda contribué à la création d'un état

- Que sait-on de l’enfance et de l’adolescence de Golda Meir ?
Claude-Catherine Kiejman: Née à Kiev en 1898 dans une pauvre famille juive, la petite enfance de Golda Meir est marquée par la terreur des pogroms et par l’impuissance des siens à résister. Ainsi prend- elle très vite conscience qu'il faut apprendre à se défendre pour survivre. Elle n'a que huit ans lorsqu'elle quitte l´Empire des Tsars pour émigrer aux USA avec sa famille, dont sa sœur aînée, qui, militante sioniste, est un modèle pour elle. Devenue une jeune américaine qui se destine à l'enseignement, elle ne s'engage pas moins très jeune dans le mouvement sioniste socialiste avec comme but de rejoindre la Palestine. Ce qu'elle fait en 1921.
- Le passé de Golda Meir a-t-il été déterminant dans sa carrière politique ?
C.-C.-K.: Golda a conscience que les Juifs persécutés depuis des millénaires doivent savoir se défendre et posséder un foyer qui leur soit propre comme l'a voulu Théodore Herzl. Elle y mettra toute son énergie et sa force de conviction.
- Quel rôle a joué Golda Meir dans la création de l’Etat d’Israël ?
C.-C.-K.: Parmi les nombreuses tâches qu'elle remplit, nul doute que sa familiarité avec l' Amérique joue un rôle essentiel car elle va y recueillir, grâce a sa connaissance des milieux juifs américains, des sommes considérables, qui vont servir au jeune État d'Israël à acheter des armes pour lutter contre les armées arabes qui l'attaquent au lendemain de la proclamation de son indépendance.
- Golda Meir était-elle une femme politique par moments controversée ?
C.-C.-K.: Beaucoup lui reprochent son intransigeances, son manque de nuances, et d'être limitée dans ses vues du contexte régional par son obsession de la sécurité. Aujourd'hui, le plus grand reproche qui lui est fait est de ne pas avoir été à la hauteur, lorsque devenue premier ministre à 71 ans, a éclaté la guerre de Kippour déclenchée notamment par l'Égypte et la Syrie. Son parcours n' en reste pas moins remarquable par les nombreuses responsabilités qu' elle a eues. Aucune autre femme au XXème siècle n'a autant que Golda contribué à la création d'un état.

Claude-Catherine Kiejman - “Golda Meir - Une vie pour Israël » - Janvier 2015 - 336 pages - Tallandier. Site : www.tallandier.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article