Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview de Raphaël Delpard

10 Septembre 2015

Interview de Raphaël Delpard

Raphaël Delpard: « Le crime nazi a été rendu possible par le silence des nations »

- Raphaël Delpard, vous êtes l’auteur du livre “La conférence de la honte Evian, juillet 1938” paru aux éditions Michalon. Pourquoi le président américain Franklin Roosevelt a-t-il proposé de tenir cette conférence à Evian du 6 au 15 juillet 1938?
Raphaël Delpard: Il faut savoir que le président américain a longtemps traîné les pieds avant d'envisager la conférence. Il y avait en Amérique beaucoup de réticences; envers les juifs en premier en dépit de la communauté juive laquelle ne s'est véritablement mobilisée qu'après la conférence, elle a senti le danger sans pouvoir bien entendu le mesurer dans l'ampleur à venir. N'oublions pas non plus la crise économique de 1929 qui se faisait encore ressentir. Enfin, une opposition très forte pesait sur la politique américaine. Roosevelt était coincé entre les différentes positions, et ses propres valeurs. Quoi qu'on dise aujourd'hui et sans pour autant le qualifier d'antisémite, il n'était guère favorable aux Juifs en général à cause en particulier de son éducation religieuse.
- Quel était l’enjeu de cette conférence?
R.-D.: L'enjeu était simple: que chaque délégué présent - ils étaient 29- prendrait chez lui, un nombre de réfugiés - on ne disait pas juifs- Il n'y avait pas de quotas imposés.
- Cette “Conférence de la honte” a-t-elle été l’un des principaux facteurs qui a permis la déportation des juifs d’Europe par l’Allemagne nazie?
R.-D.: Parce que les 29 délégués n'ont pas eu le courage d'affronter Hitler, ce dernier savait qu'il pouvait mettre en place sa politique d'épuration même si, en 1938, il n'avait aucune idée de ce qu'elle serait sur le plan technique, et que le monde ne l'empêcherait pas. Il le dit dans un discours au Parlement. Il invective les puissances étrangères et se moque en leur disant : "Vous m'accablez en permanence parce que je suis méchant soi-disant avec ces voleurs de juifs, mais dès qu'il s'agit de les aider, il n'y a plus personne : des paroles, oui, des actes non!
- Comment expliquer que cette page d’histoire soit aussi peu connue du grand public?
R.-D.: Je n'ai pas une explication claire. Je suppose que les dirigeants, compte tenu de la découverte qu'ils feront en 1945 de l'ampleur du drame, préféreront taire ce triste et monstrueux épisode. Ceci me fait dire "Si le crime nazi envers les Juifs et les Tziganes est imprescriptible, il a été rendu possible par le silence des nations". A méditer en permanence.

Raphaël Delpard - La conférence de la honte Evian, juillet 1938 - Mai 2015 - 256 pages - 19 euros internet: www.michalon.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article