Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interview de Janine Elkouby

15 Septembre 2013

Interview de Janine Elkouby

Janine Elkouby: « les femmes bibliques sont des femmes au caractère bien trempé , ni dociles ni soumises «

Janine Elkouby, vous êtes l’auteur du livre « Chroniques bibliques au féminin » aux éditions Albin Michel. Pourquoi avoir choisi de faire parler les héroïnes ?

Les récits de la Bible sont en général plutôt centrés sur les hommes : je veux dire que ce sont d' abord des histoires d' hommes, même si la dimension de couple y est, bien sûr, prépondérante . Les femmes , quant à elles, sont souvent reléguées dans les marges du texte . Il était donc tentant, et j'avais ce projet depuis longtemps, de remplir les blancs ou les pointillés du texte : quelles idées assaillaient Sarah tandis qu'elle était kidnappée et emmenée au harem du pharaon pour avoir accepté de se faire passer pour la soeur d'Abraham ? Quelles pensées tourbillonnaient dans la tête de Dinah la silencieuse, objet de la violence de Sichem , puis prétexte à celle de ses frères ? Comment Tsippora , bien peu présente dans le texte, vivait-elle sa vie difficile aux côtés de Moïse ? Qu'auraient pu dire la femme de Noé ou celle de Lot, dont on ne connaît même pas le nom ? Il y a comme un parfum de mystère autour de la vie de ces femmes , un mystère bien attirant .

Vous vous êtes essentiellement appuyée sur les commentaires du Midrach et du Talmud pour rédiger ces chroniques. Est-ce une façon d’aller au-delà du texte littéral ?

Dans la tradition juive, on ne lit pas la Bible dans la nudité du texte écrit ; celui-ci , au contraire , est inséparable de la tradition orale , qui vient l'éclairer, l' expliciter, traquer ses multiples significations . La fonction même du Midrach est précisément de s' interroger sur le texte , en prenant appui sur ses dits et ses non-dits, sur ses redondances et ses silences pour débusquer son sens . Et de fait , le Midrach est d' une extraordinaire richesse , offrant des interprétations variées , des pistes de sens nouvelles , parfois audacieuses , que j'ai en effet exploitées , et qui renouvellent la lecture un peu convenue que nous pouvons avoir de nos textes . A travers le Midrach , les rabbins posent les questions que suscite le texte, tentent d' apporter des réponses qui sont loin d' être unilatérales ou dogmatiques et nous apprennent à lire, Le Midrach m' a inspirée, et, à l' instar de ses auteurs, j' ai prêté l' oreille aux questions qui se posaient à moi, lectrice d' aujourd'hui, aux prises avec les problématiques d' aujourd'hui , je me suis , légitimement , approprié le texte.

Mais je me suis aussi laissé guider par mon imagination , par l' empathie , la fascination que j' éprouve pour ces femmes à la fois si proches et si lointaines , elles qui, dans un autre temps, si différent du nôtre, ont aimé , lutté, souffert, ont voulu et su être partie prenante et active de l' aventure hébraïque et juive.

Peut-on dire que les héroïnes de la Bible sont des femmes de caractère ?

Oui, incontestablement , les femmes bibliques sont des femmes au caractère bien trempé , ni dociles ni soumises , qui avaient , au-delà de leur silence apparent , des choses fortes à dire et qui , pour certaines tout au moins, ont joué un rôle de premier plan , comme le souligne le Midrach . Les unes , comme Sarah , ont formulé clairement des exigences sans appel , d' autres, comme Rébecca, ont emprunté les voies détournées de la ruse , d' autres encore , comme Tsippora , ont posé , dans l' urgence , des actes décisifs : toutes , selon le beau texte d'Emmanuel Lévinas, ont remis sur les rails le train de l'histoire d'Israël, quand il était sur le point de dérailler.

Janine Elkouby Chroniques bibliques au féminin Editions Albin Michel

208 pages, 17 euros. Site: www.albinmichel.fr

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article