Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interview de Sandrine Szwarc

30 Avril 2013

Interview de Sandrine Szwarc

Sandrine Szwarc: « Le Colloque des intellectuels juifs est né en réaction à la persécution des Juifs durant la Shoah »

Sandrine Szwarc, vous êtes docteur en histoire moderne et contemporaine, enseignante à l’Institut universitaire d’études Juives Elie Wiesel à Paris, journaliste, chef de rubrique à Actualité Juive. Vous êtes l’auteur d’un livre : «Les intellectuels juifs de 1945 à nos jours» (Le bord de l’eau) préfacé par le grand rabbin de France Gilles Bernheim. Comment est né le Colloque des intellectuels juifs de langue française ?

Sandrine Szwarc: Le Colloque des intellectuels juifs de langue française est né en réaction à la persécution des Juifs durant la Shoah et de l’espoir suscité par la recréation de l’Etat d’Israël. Quand se réunissent un Shabbat de mai 1957, dans une Maison de l’Ose à Versailles, une vingtaine de penseurs juifs parmi les plus érudits – Edmond Fleg, André Neher, Emmanuel Levinas, Vladimir Jankélévitch, Eliane Amado-Levy Valensi, Léon Ashkénazi pour ne citer qu’eux - à l’initiative du Congrès Juif mondial, l’intérêt des discussions sur le sens de l’Histoire juive et du judaïsme diasporique est tel qu’il suscite l’organisation d’une nouvelle rencontre. La création d’un Comité préparatoire présidé par André Neher permet d’encadrer les rencontres qui se succèderont annuellement puis tous les deux ans.

Quels étaient les objectifs de ce Colloque ?

S.Sz: Le Colloque des intellectuels juifs de langue française s’inscrivait dans le renouveau de la pensée juive après la Shoah. Dans le cadre de l’Ecole de pensée juive de Paris, avec l’Ecole Gilbert Bloch d’Orsay, il en fut le prolongement. Les objectifs de la rencontre étaient doubles. Il s’agissait d’une part de réconcilier avec leur judaïsme des intellectuels qui s’en était écarté et d’autre part de redonner ses lettres de noblesse à une pensée dont les protagonistes avaient été les victimes de l’extermination à Auschwitz. Les animateurs du Colloque tentèrent donc de partir des sources de la Tradition juive afin de les inscrire dans un humanisme relevant de l’universel, démontrant ainsi l’actualité du judaïsme.

Quels furent les principaux thèmes abordés dans le cadre de ce Colloque ?

S.Sz: Près de trente thèmes furent abordés entre 1957 et 2004. Alors qu’ils étaient judéo-centrés à leur début : « L’expression d’une inquiétude », « Timidité et audace de la pensée juive », « Messianisme juif et les fins de l’Histoire », ils ont évolué vers des thématiques plus généralistes : « Le quant-à-soi », « L’idée d’humanité », « Le corps » pour ne citer que quelques uns.

Ce Colloque a-t-il aidé à des rapprochements entre les différentes cultures ?

S.Sz: La rencontre avec des intellectuels d’autres religions était recherchée et cultivée. C’est ainsi qu’on y voyait dialoguer des intellectuels chrétiens, le plus souvent protestants mais également des catholiques et des penseurs musulmans. Leur présence permettait ainsi de « témoigner » de l’universalisme d’une lecture juive de la philosophie.

Parmi les grands noms du judaïsme français qui ont participé à ce Colloque, lesquels ont été les plus influents ?

S.Sz: Il est incontestable qu’Edmond Fleg qui fut à l’origine de sa création et André Neher qui participa aux dix premières rencontres avant son aliya et fut le premier président du Comité préparatoire, correspondirent aux hommes de lettres les plus influents de la rencontre. Il ne faudrait pas oublier de citer Eliane Amado-Lévy Valensi, philosophe et psychologue, qui en fut la coordinatrice ainsi que Jean Halperin. Léon Ashkénazi dit Manitou influença également profondément sa génération. Il n’en demeure pas moins que la présence d’Emmanuel Levinas au Colloque et la Leçon talmudique qu’il prononça jusqu’en 1989 permirent à la rencontre d’accueillir un public très vaste venant de tous les horizons.

Sandrine Szwarc Les intellectuels juifs de 1945 à nos jours 260 pages 20 euros

Le Bord de l'Eau www.editionsbdl.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article