Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview de Michaël de Saint-Cheron

26 Novembre 2016

                 Michaël de Saint-Cheron : Peu de gens ont vraiment compris « Le salut par les juifs »

 

    - Michaël de Saint-Cheron, vous êtes philosophe des religions et
chercheur à l’Ecole pratique des Hautes Etudes (centre HISTARA). Vous
avez introduit le livre de Léon Bloy “Le salut par les juifs” réédité
par Salvator.
Peut-on parler d’un texte philosémite?
  

Michaël de Saint-Cheron : Si j’en crois les quelques éminentes voix juives qui en ont parlé depuis Bernard Lazare, alors oui c'est un texte philosémite
mais bien sûr c'est du Bloy, donc nous sommes dans le paradoxe permanent.


    - Quels sont les arguments de Léon Bloy en faveur des juifs?

 

M.-S.-C. : C'est le premier peuple à qui Dieu a parlé et il ne prenait pas à
la légère, lui, Bloy, et l’ « élection » et le fait que Jésus, ses parents,
tous ses disciples soient Juifs.

 


    - Comment ce livre fut-il accueilli à sa sortie?

M.-S.-C. : Il me semble que peu de gens ont vraiment compris ce livre. Il a
fallu attendre que Jacques Maritain et sa femme juive russe convertie,
Raïssa, le découvrent et le rééditent à leur compte, pour qu'enfin on se mette à en parler dans les milieux chrétiens progressistes, philosémites
et aussi les milieux juifs ouverts de l'époque. Mais remarquons que le
grand Péguy a toujours ignoré Bloy alors qu'il publia son chef d'oeuvre
« Notre jeunesse » en 1910, sur l'affaire Dreyfus et Bernard Lazare.
Bloy et Péguy, ce sont deux voix diamétralement opposées par rapport à
leur vision des Juifs même s'ils professaient l'un et l'autre
une admiration pour ce peuple.

 

 

Léon Bloy  -  « Le salut par les juifs »  -  Introduction de Michaël de Saint-Chéron -  Salvator  -  2016  - 172 pages  -  18 euros  -  Site : www.editions-salvator.com

 

 

Interview de Michaël de Saint-Cheron

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article